sortie Decouverte, du 25 Septembre 2020 à 20H0 au 27 Septembre 2020 à 22H0

Sortie découverte, pour vous proposer de nous rejoindre et découvrir avec nous les beautés du monde souterrain...

Départ le Vendredi soir vers 20H, retour le Dimanche soir vers 22H.

Samedi, découverte de la spéléologie dans une cavité sans grande difficulté, avec plusieurs parcours possibles : puits, passages de vire, ramping, concrétions...

Dimanche, programme a la carte : balade en surface, ou une belle petite cavité.

Seul matériel a apporter : un duvet, et si possible une paire de bottes en caoutchouc.

Le coût du week-end est estimé a 100€ par personne, tout compris.

http://www.sghs.fr/data/images/SGHS_200926_decouverte_flyer.pdf

 

 

 


Compte-rendu   

Comme l'a dit le Général : Un pays qui produit plus de 365 sortes de fromages ne peut pas perdre la guerre ! Dans le pire des cas, un camembert trop fort peut être une arme redoutable. Aux tables du MacDo de Venoy, personne autour n'a rien dit, ils ont souffert en silence. Pourtant, un camembert fermier, à la louche... mais là il avait un peu trop attendu. Mais nos ames sont d'acier, et c'est les papilles un peu asphyxiées qu'on remonte dans les voitures pour poursuivre la route. Le pire, c'est qu'il y en a un deuxième dans le sac...

Après une nuit réparatrice, avec juste quelques ronflottements (?), nous voilà en route vers le gouffre d'Ouzène. Il ne pleut même pas. On est bien vite tous au bas des puits, c'est l'heure de casser une graine. Pas de couverts, c'est repas spéléo. On prend le temps d'admirer le décor, on fait des photos. Le groupe étroiture rejoint l'autre au puits du bout de la galerie du haut, ça permet de faire une boucle. Le prix à payer : quelques sorties de puits pas très commodes, il faut négocier un peu. Mais tout le monde s'en tire très bien. Quelques vires à passer, c'est pour faire digérer. Il fait encore jour quand on sort, il ne pleut toujours pas. Par contre, la fromagerie vient de fermer. On s'en fout un peu, il reste au moins un camembert.

Ce soir c'est fête : poulet-curry-coco.

Les vieux vont se coucher, les jeunes refont le monde. Des fois c'est l'inverse.

Des ronfleurs sont nettement identifiés, leurs noms ne seront pas dévoilés ici par pure charité (et par peur de représailles).

Dès que l'aube point, ou juste après, on se dirige vers le gouffre des Ordons. Comme c'est tout près, on fait un aller-retour de plus pour rechercher un baudrier. C'est vite équipé, vite descendu, et nous voilà dans cette somptueuse galerie. A côté, la galerie des glaces ressemble à un trou à rats. Séances photos, des Ohhh, des Ahhh. On savoure, on regarde les plafonds, et aussi où on met les pieds, ca glisse.

Les spéléos remontèrent deux par deux, comme dans l'Arche. On n'est pas pressés par l'eau, mais on a très envie d'une omelette fourre-tout. Et il reste un camembert à finir.

Retour à Paname, cette fois sous la pluie.


Photos   



Lien direct
L'accès aux documents, aux topos et à la liste des participants est réservé aux membres du club...