interclub Congres FFS, du 2 Juin 2017 à 20H0 au 5 Juin 2017 à 22H0

Congrès 2017 de la Fédération Française de Spéléologie, à Nantua, dans l'Ain. Tout un paquet de cavités à aller voir, équipées ou à équiper.

Merci de confirmer votre présence (elle doit être certaine) à l'adresse cds92_president@speleologie.org avant le 11 Avril.

Tous les détails sont ici : http://nantua2017.ffspeleo.fr/

Et évidemment sur le site du CDS.

 


Compte-rendu   

Nous partons donc a 4 avec la Bentley du president . Depart au plus tot... 20h max

Petits fours et champagne prevu... :-)

Nous embarquons encore une fois dans la Bentley de Patrick, qui va se transformer en arche de Noë, vu le déluge qui s'abat sur nous sur la route : obligés de descendre à 60km/h tellement ca vase !.

On s'arrête à notre aire (Venoy Grosse Pierre), l'équipe deAbimes est déjà là, à notre table. En bons camarades, ils nous font une place. On reprend la route en même temps, ils arrivent un peu avant, ce qui n'empêche pas de partager une bière avec Gaetan en arrivant au gîte.

Samedi matin, on retrouve la foule des congressistes (900 selon les manifestants, 300 selon les autorités). Les pistonés, et les plus intrépides, se lancent sur la tyrolienne de 800m tendue au dessus du lac.
Tout le monde y trouve son compte, entre les expos, projections, tables rondes. Le repas du soir est servi sous tente, et les tentes sous une pluie sévère.

Dimanche, on se fait la traversée de la Falconette, entrée par le gouffre de la Rochance, sortie par les puits de la Conche. Des petits puits, un superbe P50 avec atterissage sur un pont de singe à 10m du fond. On part vers l'amont : un P15 à remonter, puis un méandre... serré. Sylvain, qui nous accompagne, a certainement le meilleur profil : il convient que c'est pas cool. On mange au pont de singe pendant qu'un autre groupe arrive au bas du puit. On les retrouvera plus loin, puis ils nous rejoignent pendant qu'on cherche la suite. Ca coince un peu dans les puits pour sortir...

De retour à Nantua pour l'apéritif de fin d'AG (non, on n'a pas fait exprès) il n'y a plus grand-chose à manger. On finit tout ce qu'il reste de frites, et on retourne au gîte.

Lundi, passage obligé à la fruitière du village, puis petit détour pour voir des traces de dinos dans une carrière du coin, avant de regagner Paname sous le soleil.


Photos   



Ouvrir dans VLC
L'accès aux documents, aux topos et à la liste des participants est réservé aux membres du club...